FR - NL - EN
HOME AGENDA CONTACT FAQ CHATEAU OWNER LOGIN

Le Biez, une jolie maison qui regarde l'avenir de face


Château du Biez - 7730 Estaimbourg (Estaimpuis)



Contact

Category : Information Business Events
First Name
Last Name
E-mail
Phone
Please enter CASTLE in the below field:

  • Le château du Biez, latéralement, est précédé par un petit pavillon du XVIIIe siècle très français. Le château apparaît ensuite, posé sur l’eau, sur son épais entablement.



Official Name Château du Biez
Location 7730 Estaimbourg (Estaimpuis)
Construction 1660; 1886 (restaurations); 1971 (restaurations)
Style
Architect
Occupants Du-Biez Traiteur
Allocation Mariages, séminaires, soirées de gala, fêtes de famille ...
Protection Bien non classé

Last udpate: 04/01/2013


Le Biez est entouré d’eau, de mystères et d’inconnues.


Entre Tournai et Courtrai, dans un élégant parc de quatre hectares, le château du Biez se distingue déjà par une belle entrée cantonnée de piliers et de grilles en fer forgé. Une drève de très beaux hêtres alignés sur quatre rangées conduit le regard vers le château en longeant le chemin qui mène vers la superbe ferme castrale, adjacente à la demeure des anciens seigneurs. Le moins que l’on puisse écrire est que le Biez garde ses mystères et ses inconnues. Nul écrit, e trace d’événements intéressants ou de hautes personnalités qui seraient passées par ici au temps jadis. Le Biez est muet alors que, depuis trente ans, il festoie au rythme des rendez-vous mondains que les gens des environs animent de leur présence. Le château est daté par une semelle de poutre de l’an 1660. On sait que des travaux de réfection furent entrepris en 1886 et que les actuels propriétaires qui reprenaient les bâtiments au début des années septante du siècle dernier, assumèrent de nouvelles restaurations et des aménagements en vue d’une exploitation commerciale de l’édifice. Les Dekimpe étaient devenus propriétaires en 1947 car le père de Madame, Lucien Dekimpe, était dans la scierie et que le domaine comportait quelques beaux bois. On ne sait rien de la dévolution de cette demeure ancienne.


Un château sur une assiette

Le château contient une chapelle intérieure et présente la particularité d’être organisé autour d’une cour intérieure carrée. Elle fut créée et recouverte voici trente ans. L’aile nord a été prolongée par une véranda afin d’agrandir la salle du restaurant. On approche du château en passant sur un pont dormant d’une arche bien utile car la maison est totalement ceinturée d’eau. On y entre en traversant un porche en plein cintre cantonné de hauts contreforts qui soutiennent la tour érigée en pierre bleue dans sa partie basse, puis en brique dans sa seconde moitié. La toiture est en pavillon à coyaux, couverte d’ardoises, sur une frise de briques redentée. Selon le patrimoine monumental, la tour serait une recréation de style médiéval.
La tour est inscrite entre une aile comportant à gauche deux travées et à droite trois travées. Le château est installé sur une épaisse et large assiette en moellons de calcaire. Il est construit en brique dans la forme d’un U pour ses parties anciennes. Il est animé de décors en pierre blanche pour les chaînages d’angles et les encadrements des baies. De petits contreforts soutiennent l’épais soubassement quasiment aveugle. Un bandeau biseauté crée la séparation entre le soubassement et le logis qui ne monte que sur un seul niveau sous une toiture en bâtière à coyaux, piquée de quelques lucarnes. Sur la face sud, parmi les cinq travées, une des baies à petits-bois est précédée d’un garde-corps en fer forgé Louis XV. La façade ouest, ancienne, est limitée à un mur de deux travées percé de jours oblongs. La suite est une composition récente sous un toit presque plat.



SOURCES:
Philippe Farcy, 100 Châteaux de Belgique, connus et méconnus, volume 4, Editions Aparté, novembre 2005 

HOMONYMIE:
Château du Biez à 7608 Wiers (Péruwelz).