FR - NL - EN
HOME AGENDA CONTACT FAQ CHATEAU OWNER LOGIN

Zevenbergen, un espace de bontés


Hof Zevenbergen - 2520 Ranst



Contact

Category : Information Business Events
First Name
Last Name
E-mail
Phone
Please enter CASTLE in the below field:

  • © Philippe Farcy

  • L’entrée dans le domaine s’effectue entre deux piliers annelés du meilleur effet. © Philippe Farcy

  • Dans la pelouse d’entrée, trône les armes superbement sculptées de Ferdinand Vecquemans et d’Isabelle de Roose de Baisy. © Philippe Farcy



Official Name Hof Zevenbergen
Location 2520 Ranst
Construction 1461; XVIe siècle; fin du XVIIIe siècle; 1989
Style Éclectique
Architect
Occupants Bezinnings- en Ontmoetingscentrum Hof Zevenbergen
Allocation Monastère des Soeurs norbertines de Duffel
Protection Le site est classé mais pas les bâtiments

Last udpate: 05/01/2013


Ici vécut Jacques Le Roy (1633-1719), grand historien brabançon.


Pas très loin du canal Albert, à l’orée d’un immense bois devenu réserve naturelle que les Soeurs de Bethléem rendent accessible aux marcheurs et vélocipédistes, se trouve le beau domaine classé comme site de Zevenbergen. Des temps anciens, il ne reste toutefois pas grand’chose d’autre que les communs de belle apparence classique du milieu du XVIIIe siècle. Le vieux château dont on cite l’existence dès le XIVe siècle, brûla en 1914. Jacques Le Roy le publia dans sa splendeur gravée dans son Castella et Praetoria nobilium Brabantiae de 1696.



Reconstruction récente

Situé sur un îlot, il a été reconstruit à partir de 1989. Le château se présente comme un carré montant sur deux niveaux sous une bâtière d’ardoise, à coyaux. Cinq travées aux baies chaînées sont limitées à l’ouest par une tour carrée de trois niveaux et d’une seule travée. Le bâtiment érigé en briques se poursuit par un second corps de logis lui aussi en briques; il s’élève sur un seul niveau s’étendant sur sept étroites travées. Telle est la vue que l’on observe en entrant dans la cour intérieure du château neuf. Pour y accéder, il faut passer le très beau portail aux deux colonnes dont les fûts cannelés supportent de curieux couronnements et laisser derrière soi un pont d’une arche qui enjambe les fossés. Sur la droite prend place une belle aile peinte en blanc dont le charme vient de la simplicité des lignes animées par les volets verts et les petits-bois des baies. Une autre aile, presque identique, lui fait face de l’autre côté du terre-plein. Entre les deux, trône dans l’herbe une superbe et monumentale pierre armoriée qui animait jadis les toitures de l’ancien château.



Comme chez Vervoordt

On y voit les armes de Ferdinand Vecquemans, baron de la Verre et de son épouse Isabelle de Roose de Baisy (1725-1798). Ces deux-là avaient racheté s’Gravenwezel aux Susteren et c’est Isabelle qui termina la décoration du château des antiquaires Axel et Boris Vervoordt. Ils avaient fait de même à Zevenbergen, distant de moins de quinze kilomètres. L’histoire du site remonte à Arnold de Zevenbergen; il en était maître en 1461. En 1526, Charles de Berghes, co-adjuteur du prince-évêque de Liège Erard de la Marck devint maître des lieux à la mort de sa mère. En 1537 y apparaît par achat le sieur Godefroid van Enckenvoort, époux d’Agnès de Halmale, grâce à qui Jehay et Zevenbergen cousinent un peu. Leur fille Jacqueline devint dame de Zevenbergen puis le fils de celle-ci Antoine de Berghes vendit le bien à Guillaume Maes. Passèrent ensuite par vente, les Houtappel puis Pierre-Pascal de Deckere qui acheta le domaine contre 74.000 florins aux filles de sa belle-soeur. Marié à une Houtappel, il vit sa fille Daphnée-Marie convoler avec le célèbre baron Jacques Le Roy cité plus haut. Veuf très tôt, le baron se remaria avec Anne-Isabelle Macquereel. Les Le Roy (Marie-Isabelle et son mari Ferdinand de Cannaert d’Halmale) y régnèrent jusqu’en 1722 date de la vente à Ferdinand-Antoine Vecquemans. On sait que, du 26 mai au 7 juin, le maréchal de Saxe résida en ces murs.



Des Liégeois y passèrent

Le château fut par la suite transmis aux neveux, Hubertine et son frère Arnold, baron de Gilman, nés d’une mère Vecquemans. Arnold, seigneur de Ranst et de Milleghem, naquit à Liège en 1746. Il avait épousé Isabelle-Marie de Baillet en 1774, fille du comte Bonaventure-Servais-François et de dame Marie-Thérèse Cogels. Leur fils Hyacinthe (1778-1845), 21ème propriétaire du domaine, s’y installa à leur suite, après avoir épousé Joséphine-Claire della Faille de Leverghem. Leur fils Frédéric prit le relais avec son épouse Gabrielle du Bois (de Nevele) (Oydonck), fille du baron Ferdinand (1795-1862) et de la comtesse Olympe d’Oultremont (1798-1844). Ils firent alors quatorze enfants. En 1935, les biens échurent à leur fille Valentine, veuve de Joseph van den Berghe. Le fils de ceux-ci, Gaston, décédé le 16 août 1952, institua les Soeurs Norbertines de Duffel comme héritières de Zevenbergen et détentrices d’un territoire de 360 hectares !, nous apprend Paul Arren.



On ne visite pas. Le château se voit du chemin. Le parc est accessible.



SOURCES
:
Philippe Farcy, 100 Châteaux de Belgique, connus et méconnus, volume 2, Editions Aparté, novembre 2003 
"Kasteel Zevenbergen" (ID: 13822), De Inventaris van het Bouwkundig Erfgoed, Onroerend Erfgoed https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/relict/13822

Paul Arren, Van Kasteel naar Kasteel II,  Hobonia 1987

Baron Jacques Le Roy, Castella et Praetoria Nobilium Brabantiae … Amstelaedami 1696


HOMONYMIE:
Kasteel Zevenbergen, 8200 Sint-Andries (Brugge): détruit en 1962