FR - NL - EN
HOME AGENDA CONTACTEER ONS FAQ VERBINDING KASTEELHEREN

Roumont, wonder van de Ardennen


Château de Roumont (Casaquy) - 6686 Flamierge (Bertogne)



Contacteren

Kategorie : Informatie Business Evenementen
Voornaam
Naam
E-mail
Telefoon
Gelieve CASTLE te herschrijven hieronder:

  • Roumont a vu passer Chateaubriand et Joseph II derrière ses élégants murs de schiste. © Philippe Farcy

  • Feu le Professeur et Madame Tiberghien ont mis toute leur âme pour restaurer cette bâtisse superbe. Quand on aime, on ne compte pas. © Philippe Farcy

  • © Philippe Farcy

  • © Philippe Farcy

  • © Philippe Farcy

  • © Philippe Farcy



Officieel Naam Château de Roumont (Casaquy)
Ligging 6686 Flamierge (Bertogne)
Bouw 1764
Stijl Klassiek
Architect
Huidige bewoners
Toewijzing Privéwoning
Bescherming Beschermd

Laatste update : 03/01/2013


Le château de Roumont demeure une enclave hors du temps.


Il semblerait qu’ici rien n’ait bougé et que, à l’instar d’Attre ou de Warfusée, cette belle demeure du XVIIIe siècle, soit restée intacte et que rien n’y fut jamais vendu depuis des siècles. Pourtant, il n’en fut rien. Roumont a vécu. Son passé est chargé d’heures de gloire, de pillages, d’abandon, de transformations malvenues, de rétablissements de ses charmes antiques. La beauté de cette maison terminée en 1764 et entourée alors de 260 hectares, la grandeur du site et des vues qui l’entourent en ont fait un lieu recherché, souvent convoité. Il a été souvent vendu.

De mains en mains

Ce sont les Collard, hommes de fief depuis le XVe siècle, qui érigèrent cet immeuble de grande qualité, sans doute sur une bâtisse plus ancienne. On ne sait quand débutèrent les travaux mais une des cages d’escalier porte la date de 1731. Les Collard se diluèrent dans les Casaquy, bonnes gens d’Aragon arrivés chez nous avec le duc d’Albe à la fin du XVIe siècle. Les Casaquy qui reçurent en ces lieux augustes l’empereur Joseph II le 4 juin 1781, s’éteignirent en 1849 et le bien fut vendu par une de leurs nièces à Dame Victoire Delvaux contre 150.000 francs pour 156 hectares. Les Fabri suivirent par héritage et une nouvelle succession imposa en 1911 une vente publique. Celle-ci profita à Dame Henriette Desclée, épouse de Louis de Halleux. Le marteau tomba à 102.000 francs, sans que l’on sache quelle fut alors l’étendue des terres.


Retraite d’un éminent professeur


En 1968, leurs petites-filles vendirent le bien et c’est Albert Tiberghien, malheureusement décédé en automne de l’an 2001, éminent professeur d’économie, qui devint châtelain. Le château, déjà bien rétabli par les Halleux, fut encore amélioré par les propriétaires actuels.

Roumont est un bijou. L’édifice se compose d’un corps de logis principal, flanqué de deux tours carrées dont l’une a été affublée d’une toiture trop pointue au début du XXe siècle. Chacune est garnie d’une girouette aux armes des Halleux. On accède à la maison par un porche faisant office de colombier et on entre dans une cour oblongue piquée d’un puits central et limitée sur trois bords par des communs anciennement à usage de ferme. Les façades sont constituées de schiste blanchi, cantonnées de harpes d’angle. Sur la cour, il y a cinq travées. Du côté du parc, on en compte sept. Celles du centre sont sommées de frontons. Les façades présentent deux niveaux sous une bâtière d’ardoises à croupes, animées de belles lucarnes. Comme le signale Bertrand Maus de Rolley dans son article paru en juin 1981 dans « Maison d’Hier et d’Aujourd’hui », on peut mettre en rapport le château de Provedroux près de Vielsalm avec celui de Roumont. Ils offrent un identique côté symétrique et un effet trapu de leurs tours. On pourrait aussi penser au château de Tavigny près de Houffalize. En somme, ici, le XVIIIe siècle perdure dans les frondaisons et la froidure d’une Ardenne immortelle.



On ne visite pas.



SOURCES:
Philippe Farcy, 100 Châteaux de Belgique, connus et méconnus, volume 1, Editions Aparté, novembre 2002
Bertrand Maus de Rolley, Au coeur de l'Ardenne, le château de Roumont, Maisons d'hier et d'aujourd'hui, n° 50, juin 1981, p. 2-31 


HOMONYMIES:
Château de Roumont à Baconfoy, 6970 Tenneville
Château de
Roumont (du Bus de Warnaffe), 6686 Flamierge (Bertogne)
Château de
Roumont, 6890 Ochamps (Libin)