FR - NL - EN
HOME AGENDA CONTACTEER ONS FAQ VERBINDING KASTEELHEREN

Merdorp


Château de Merdorp - 4280 Merdorp (Hannut)



Contacteren

Kategorie : Informatie Business Evenementen
Voornaam
Naam
E-mail
Telefoon
Gelieve CASTLE te herschrijven hieronder:



Officieel Naam Château de Merdorp
Ligging 4280 Merdorp (Hannut)
Bouw XVe-XVIe eeuw; einde XVIIe, beginning XVIIIe eeuw; 1860
Stijl 1860: Louis-Philippe
Architect
Huidige bewoners d'Otreppe de Bouvette/de Cannart d'Hamale
Toewijzing Privéwoning
Bescherming 1974

Laatste update : 06/01/2013


L'édifice habituellement appelé "château de Merdorp" était à l'origine, une de ces fermes importante et fortifiée de Hesbaye.

Le tracé actuel des bâtiments se retrouve déjà au plan Popp (ancêtre des plans cadastraux) vers 1840.

Il en est de même sur la "carte de cabinet des Pays-Bas autrichiens" levée vers 1755 à l'initiative du comte de Ferraris.

La logique impose de croire qu'antérieurement à ces derniers levés, les bâtiments étaient plus importants et, qu'en tous cas, ils délimitaient une enceinte continue.

La dite enceinte s'imposait pour constituer une "ferme forte" qui puisse, non pas résister au siège mené par des troupes régulières, mais bien aux entreprises de pillards tels qu'il foisonnaient à l'époque.

Le corps du bâtiment principal, dans son étendue actuelle, date de la fin du XVIIe, début XVIIe mais des détails de construction notament les caves, voûtées en plein cintre,(d'après l'entrepreneur spécialiste dans la restauration d'édifices anciens), remonteraient au XVe, XVIe siècle.

Au mépris des principes les plus élémentaire d'architecture, les murs de refend actuels ne prennent appui, ni au pied, ni à la clef des voûtes.

Ceci nous rapproche de la construction des trois tours qui jalonnent le mur de clôture côté Est.

Lors de leur classement en 1974, elles se sont vu assigner approximativement la même époque de construction que les caves par les experts de la Commission Royale des Monuments et des Sites.

Ces tours avaient un caractère nettement défensif ainsi qu'en attestent les meurtrières qui percent encore les murs.

La tour du nord était, jusqu'au début du siècle dernier, accolée aux bâtiments, écurie, granges etc, qui fermaient encore la cour à cette époque.

L'enceinte primitive devait se situer plus à l'intérieur de manière à donner aux meurtières leur utilité de flanquement.

La tour d'angle, tout aussi ancienne que ses soeurs, a été transformée en pavillon de plaisance, sans doute au XVIIe ou XVIIIe siècle selon le style des modifications qui y furent apportées.

C'est vers 1860 que le bâtiment principal fut transformé. Ce dernier fut remanié dans le style Louis-Philippe.

Un étage de fenêtres fut ajouté et la charpente du XVIIIe siècle (qui subsiste encore), fut modifiée de manière à lui faire supporter un toit à plus faible pente.

La construction des splendides écuries date du 1860, même époque que le remaniement du corps de logis.


Information aimablement communiquée par les propriétaires en juillet 2011.