FR - NL - EN
HOME AGENDA CONTACTEER ONS FAQ VERBINDING KASTEELHEREN

Brasschaet, een symbool van macht


Kasteel van Brasschaet - 2930 Brasschaat



Contacteren

Kategorie : Informatie Business Evenementen
Voornaam
Naam
E-mail
Telefoon
Gelieve CASTLE te herschrijven hieronder:

  • Brasschaet est un parfait exemple des meilleurs travaux du style Éclectique. Dommage que l’architecte demeure inconnu. © Philippe Farcy

  • La haute société d’affaires œuvrant autour du port d’Anvers a commandé des maisons spectaculaires. Brasschaet est un exemple parmi beaucoup d’autres. © Philippe Farcy

  • Carte postale ancienne, photo Hoelen 8652

  • Carte postale ancienne, ed. We Raeymackers & Albert

  • Carte postale

  • Carte postale ancienne, ed. Verhoeven

  • Sigarenfabriek 'Odor' Don Bosco Roger Janssens & Zoon



Officieel Naam Kasteel van Brasschaet
Ligging 2930 Brasschaat
Bouw 1872; 1897; 1909; gerenoveerd in 1977 en 1981
Stijl Eclectisch, mengeling van Beaux-Arts en neobarok
Architect
Huidige bewoners Kasteel van Brasschaet - Brasserie Armand
Toewijzing Restaurant en theesalon (eignenaar: Gemeente Brasschaat)
Bescherming Niet beschermd goed

Laatste update : 22/09/2013


Édifié par les riches marchands Reusens, le domaine appartint aux Werbrouck puis aux van de Werve


Terre aristocratique sous l’Ancien Régime, le domaine de Brasschaet est devenu dans la seconde moitié du XIXe siècle un symbole de la magnifique puissance des grands marchands internationaux établis à Anvers. Le château a été construit en 1872. Il fut agrandi de deux ailes en 1897 et prolongé d’une superbe terrasse donnant sur l’étang en 1909. Il brûla deux fois en 1977 et en 1981. À chaque fois il fut reconstruit et restauré, assurant à la commune de Brasschaet et aux citoyens qui se pressent dans le parc gigantesque, un évident prestige. L’histoire du site a été longuement évoquée par Paul Arren en 1993. L’auteur évoque en ces lieux une ferme à la fin du XIVe siècle, d’une contenance de 16 ha. On la nommait « Wynshoeve » puis « Helhoeve ».


Park van Brasschaat met kasteel en hoeven (ID: 12823), De Inventaris van het Bouwkundig Erfgoed, Onroerend Erfgoed https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/relict/12823




Banquier d’empereur


En 1499 apparaissent Henri de Cantelbeke et ses descendants sur plusieurs générations. Cette famille acheta aussi un territoire dénommé « Hemelhoeve », en bordure de celui-ci. Cette seconde terre sera cédée en 1615 aux Dierckx et se retrouvera dans les mains des Moretus en 1786. En 1733 les sources placent la première propriété sous la responsabilité du marchand Jean-Michel Praet. En 1776 le « Helhoeve » a été vendu à Jean-Etienne Werbrouck (1750-1813). Il était aussi marchand mais devint banquier et eut comme client l’empereur d’Autriche. En 1770 Werbrouck épousa Anne-Françoise le Grelle (1741-1793). En 1786, Monsieur se défit de ses terres qui nous occupent en faveur de Alphonse-Charles van de Werve (1748-1812), fils de Charles, mayeur d’Anvers.



Un havre de paix


Alphonse-Charles fut aussi bourgmestre de la Métropole. Il se maria avec Marie-Thérèse van Havre (1741-1808). Cet Alphonse allait à nouveau réunir les deux domaines précités en 1787. Le couple Werve-Havre n’eut pas d’enfants et le frère de Marie-Thérèse reprit les domaines à son compte. Ce frère se prénommait Joseph. Né en 1746, il fut fait baron en 1822 et décéda dix ans plus tard. Il avait épousé Catherine Lunden (1766-1803). Ce couple eut quatre enfants. Le domaine revint à Julie, unie à Honoré-Jean Guyot mais de ce mariage n’apparut aucun poupon. Du coup, en 1864 le bien fut offert à la vente. Il se composait de 347 ha. Louis Reusens (1814-1874) acheta 210 ha, alors que son frère Auguste-Pierre (1811-1879) achetait 52 autres hectares. Les Reusens étaient de puissants marchands en gros. Auguste-Pierre s’était marié avec Joséphine Joostens dont la mère née Stuyck était propriétaire du château de Wijnegem et de ses 237 ha. En 1867, Auguste-Pierre devint comte pontifical.

Des cigales


De leurs cinq enfants, trois eurent Brasschaet en charge. Deux fils décédèrent sans hoirs tandis que leur sœur Marie-Joséphine (1843-1897) qui avait convolé avec le baron Jean-Werner de T’Serclaes de Wommersom (1842-1876), héritier de Moerkerke, donna la vie à plusieurs enfants qui prirent la vie de son meilleur côté comme des cigales. En 1907, il fallut vendre Brasschaet. Le banquier Edouard Thys (1868-1914) s’en empara. Les enfants de cet homme d’affaires uni à Hélène Catteaux cédèrent ensuite leur maison en ville à Pierre Smidts van Gelder (1878-1956) qui fit don de cette bâtisse, devenue un très beau musée, à la ville d’Anvers. La mort prématurée de M. Thys poussa sa veuve à vendre le château en 1923 à Anne-Rose von Gemmingen (1867-1958), veuve de Georges Born (1848-1920).



Générosité


Born était un richissime marchand allié en affaires avec les deux frères Ernest et Edouard Bunge. De la fin de la guerre jusqu’à la vente du domaine, Mme Born laissa gracieusement l’usage son bien à la Ligue contre la Tuberculose. La Ligue y soigna quarante à cinquante enfants venus de tout le pays. En 1949, la commune acheta le domaine à Mme Born, avec 170 ha de parc et de bois où se cache un charmant pavillon de chasse.

Le château de style à la fois Beaux-Arts et néo-baroque est construit en briques et pierre de France. Celle-ci est utilisée pour les décors dont les nombreux bandeaux. La demeure s’élève sur deux niveaux posés sur un haut soubassement. Le bâtiment se compose d’un volume rectangulaire caractérisé par des décrochages nombreux, limité au nord par une tour hexagonale piquée d’une toiture en cloche terminée par une flèche bulbeuse. À l’ouest on trouve une autre tour, circulaire, couverte d’un dôme et mitoyenne avec un jardin d’hiver. On remarquera la qualité des lucarnes, des encadrements de baies, les fers forgés des balcons, les imposants perron et terrasses qui donnent vers le parc et l’étang. Ni le château ni le domaine ne sont classés.


Visites souhaitées et conseillées.



SOURCES:
Philippe Farcy, 100 Châteaux de Belgique, connus et méconnus, volume 3, Editions Aparté, novembre 2004 

Park van Brasschaat met kasteel en hoeven (ID: 12823),De Inventaris van het Bouwkundig Erfgoed, Onroerend Erfgoed https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/relict/12823
Paul Arren, Van Kasteel naar Kasteel V, Hobonia 1993